mercredi 12 août 2020

Impact économique du Covid-19 sur la filière

Infographie de l'enquête menée par la FFGolf

Suite à l’enquête menée conjointement par la FFGolf et les groupements nationaux de la filière golf (ADGF, GEGF, GFGA, AGREF et PGA France) auprès de l’ensemble des structures de golf en France, il en résulte un rapport récemment publié sur le site de la ligue de golf région PACA.

Ce sont 521 structures au total (72% de taux de réponse) qui ont répondu à ce questionnaire permettant de mesurer l’impact économique de la crise sanitaire et de ses conséquences sur l’ouverture des clubs et l’accueil des joueurs.

Entre les activités Golf et hors Golf, c’est un total estimé à 146 M€ sur la période du 15 mars au 11 mai correspondant à la fermeture des clubs, parcours et activités annexes. Le bilan pour l’année 2020 est entrevu à hauteur de 306 millions € cumulés pour les 724 clubs en France.

Des chiffres qui mettent en évidence de nombreuses difficultés de trésorerie auxquelles font face plus de 300 structures selon l’enquête. Les effets pourraient être même dramatiques puisque 43% des golfs déclarent l’impossibilité d’honorer leurs charges d’exploitation aux échéances normales et 80 golfs sont en situation précaire après le refus par leur(s) banque(s) du Prêt Garanti par l’Etat (PGE).

Les régions Ile de France, Provence-Alpes Côte-d’Azur et Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes sont dans le trio de tête malheureux de l’estimation des pertes toutes activités confondues avec un total cumulé de 64,4 M€. La région PACA atteignant le chiffre moyen le plus élevé de pertes par club/structure avec 244.000 €.

Le rapport précise toutefois que 58% des structures ont vu leur demande du PGE acceptée et plus de 15% des clubs ont sollicité d’autres types de prêt auprès de leur(s) banque(s) permettant à 29% d’entre eux d’obtenir un apport de trésorerie immédiat.

Les conséquences sont également sociales avec la mise en place du chômage partiel pour 85% des clubs, l’utilisation des congés payés à raison de 20 jours en moyenne par golf et l’annulation des recrutements en CDD saisonnier pour 2 clubs sur 3.

Ci-dessous l’infographie réalisée par la FFGolf sur les éléments chiffrés du rapport.

Impact économique Covid-19 sur les structures golf – Mars à Mai 2020 – © FFGOLF

Retrouvez également le rapport complet sur le site de la ligue PACA à cette adresse.

Suite à l’enquête menée conjointement par la FFGolf et les groupements nationaux de la filière golf (ADGF, GEGF, GFGA, AGREF et PGA France) auprès de l’ensemble des structures de golf en France, il en résulte un rapport récemment publié sur le site de la ligue de golf région PACA.

Ce sont 521 structures au total (72% de taux de réponse) qui ont répondu à ce questionnaire permettant de mesurer l’impact économique de la crise sanitaire et de ses conséquences sur l’ouverture des clubs et l’accueil des joueurs.

Entre les activités Golf et hors Golf, c’est un total estimé à 146 M€ sur la période du 15 mars au 11 mai correspondant à la fermeture des clubs, parcours et activités annexes. Le bilan pour l’année 2020 est entrevu à hauteur de 306 millions € cumulés pour les 724 clubs en France.

Des chiffres qui mettent en évidence de nombreuses difficultés de trésorerie auxquelles font face plus de 300 structures selon l’enquête. Les effets pourraient être même dramatiques puisque 43% des golfs déclarent l’impossibilité d’honorer leurs charges d’exploitation aux échéances normales et 80 golfs sont en situation précaire après le refus par leur(s) banque(s) du Prêt Garanti par l’Etat (PGE).

Les régions Ile de France, Provence-Alpes Côte-d’Azur et Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes sont dans le trio de tête malheureux de l’estimation des pertes toutes activités confondues avec un total cumulé de 64,4 M€. La région PACA atteignant le chiffre moyen le plus élevé de pertes par club/structure avec 244.000 €.

Le rapport précise toutefois que 58% des structures ont vu leur demande du PGE acceptée et plus de 15% des clubs ont sollicité d’autres types de prêt auprès de leur(s) banque(s) permettant à 29% d’entre eux d’obtenir un apport de trésorerie immédiat.

Les conséquences sont également sociales avec la mise en place du chômage partiel pour 85% des clubs, l’utilisation des congés payés à raison de 20 jours en moyenne par golf et l’annulation des recrutements en CDD saisonnier pour 2 clubs sur 3.

Ci-dessous l’infographie réalisée par la FFGolf sur les éléments chiffrés du rapport.

Impact économique Covid-19 sur les structures golf – Mars à Mai 2020 – © FFGOLF

Retrouvez également le rapport complet sur le site de la ligue PACA à cette adresse.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Votre publicité ici -

Dernières Actus

Un site web pour les comités d’entreprise et AS sans terrain

Parlons Golf a interviewé Kevin Richepin, Directeur Grands Comptes chez UGOLF à l'occasion du lancement d'un nouveau site web dédié aux comités d'entreprise et AS sans terrain

Parlons Golf #4 : le tourisme golfique

Voici le quatrième numéro de Parlons Golf by JLT Factory consacré au tourisme golfique en compagnie de Christine Lauredi, directrice adjointe de l'agence Greens du Monde et Franck Nicol, directeur du Saint Malo Golf Resort.

Parlons Golf #3 : les circuits professionnels

L'émission Parlons Golf by JLT Factory accueille Estelle Richard, Julien Nazarian et Marc Farry pour évoquer l'actualité des circuits professionnels.

Parlons Golf #2 : la réouverture des golfs

L'émission Parlons Golf by JLT Factory accueille 3 acteurs de la filière golf en France pour faire un point sur les dernières actualités du golf.

Impact économique du Covid-19 sur la filière

Plus de 500 structures de golf ont répondu au questionnaire envoyé par la FFGolf afin de mesurer l'impact de la crise du COVID-19 sur l'activité.